Qi-Gong

Qi-Gong

Le travail de l’énergie, la maîtrise du souffle et la concentration de l’esprit.

Introduction

Depuis toujours, dans l’esprit des Chinois, il est primordial de maintenir les canaux de circulation du Qi, les méridiens, ouverts sur toute leur longueur, non congestionnés, mais au contraire fluides, sans stagnation aucune.

C’est ce qui détermine l’état de bonne santé.

En MTC il y a trois méthodes essentielles pour parvenir à la libre circulation du Qi dans les méridiens ; l’acuponcture, les massages et le Qi Gong.

Libérer la circulation du Qi par I’acuponcture

Il y a trois méthodes essentielles pour parvenir à la libre circulation du Qi dans les méridiens ; l’acupuncture, les massages et le Qi Gong.

L’acuponcteur diagnostique les déséquilibres dans les méridiens, régulant en piquant les points opportuns et quelquefois agissant sur les « nœuds » qui obstruent un méridien ou un autre.
Par exemple, en cas de sciatique, en palpant avec le pouce le trajet du méridien de la Vessie derrière la cuisse ou le mollet, on repère ces « nœuds » sous forme d’une petite boule de la taille d’un pois chiche ou d’une noisette dans le conjonctif en profondeur sous la peau.
L’acuponcteur enfonce alors une aiguille dans la petite masse, ou plusieurs s’il en détermine d’autres, puis régularise la circulation par les points distaux de dérivation homo-latéraux et contra-latéraux. C’est du grand art. Le résultat est spectaculaire avec soulagement de la douleur dans la séance et le plus souvent déblocage de la vertèbre déplacée, qui se remet en place immédiatement ou sous 24 à 48 heures. On a ainsi réalisé une manœuvre ostéopathique par les aiguilles.
La dissolution de ces nœuds sous forme de petites masses est si importante dans la pratique de l’acupuncture que le praticien dispose dans sa panoplie, d’aiguilles à saignée et de ventouses. Dans certains cas, l’aiguille à saignée est enfoncée comme un trocart – dont elle a d’ailleurs la forme – puis le praticien y applique une ventouse pour faire jaillir et saigner à cet endroit jusqu’à ce que le sang, qui au début est sombre, redevienne rouge.

Il est en ce sens fidèle à l’injonction thérapeutique mentionnée dans le Nei Jing Su Wen, premier texte historique d’acuponcture : « D’abord libérer les blocages, ensuite régulariser la circulation, en piquant les points distaux. »

Libérer la circulation du Qi par les massages
Les massages chinois Tuina et Anmo constituent la deuxième façon d’agir sur les méridiens, de même que le Shiatsu.
En effet, la manœuvre classique consiste à masser le méridien concerné par le problème que présente le patient, après bilan diagnostic énergétique.
Si le méridien est en vide, le masseur masse dans le sens de circulation, centrifuge, ou centripète, du méridien concerné.
Si au contraire le méridien est en excès, il massera dans le sens inverse de la circulation du méridien.
Chemin faisant, s’il a repéré une petite grosseur sur le trajet, par massage sur la zone, il s’efforcera de la dissoudre.

Libérer la circulation du Qi par le Qi Gong
Le Qi Gong en général, quelle que soit la méthode pratiquée, représente la troisième manière de prendre soin de soi-même avec comme effet de faciliter la circulation de l’énergie dans tout le corps, d’où son action préventive afin de ne pas tomber malade ou récupérer en cas de problème de santé et de toujours optimiser ses capacités physiques et psychiques. Shi er jing mai fa, le Qi Gong des 12 méridiens est celui de tous les Qi Gong qui va agir systématiquement sur chacun des 12 méridiens, un par un et dans le sens de leur circulation.

Les effets sur le plan de la santé sont spectaculaires tant dans le domaine de la douleur, des blocages articulaires, des arthroses, tendinites, névralgies, que sur le plan des déséquilibres internes plus généraux concernant le fonctionnement des organes et du psychisme.
C’est pourquoi, le Qi Gong des 12 méridiens représente dans de nombreux cas une alternative à l’acuponcture, aux massages, ou également, et de manière heureuse, un prolongement de l’acte thérapeutique pour le compléter, le renforcer.

Qi Gong des 12 méridiens

Les acuponcteurs, les masseurs et les praticiens de Shiatsu ont ainsi tout intérêt à connaître le Qi Gong des 12 méridiens et à enseigner à leurs patients les exercices plus particulièrement adaptés à leur cas.

Étirement des 12 méridiens et postures des Bagua
Pour bien comprendre la puissance de ces étirements, il convient de présenter plus en détail le système des 12 méridiens que nous allons étirer. Mais auparavant, il est nécessaire de mentionner les huit postures statiques qui complètent le système shi er jing mai fa.
Chacune, en effet, correspond à un des huit trigrammes de la fameuse « rose des vents » à la chinoise, qui englobe les huit directions spatiales mais aussi temporelles.
À chacun de ces trigrammes est relié un méridien curieux, qui est à part de la grande circulation des 12 méridiens, qu’il croise néanmoins.

Littéralement en chinois on les nomme Qi Jing Bamai qui a pour signification « les huit méridiens à part », ou « particuliers », que l’on a eu la faiblesse de traduire par « curieux », ou « merveilleux », ou « extraordinaires » en Occident au tout début du XXe siècle. Mais depuis, on a fait des progrès pour traduire le chinois, et nous n’avons pas besoin du pays d’Alice pour les appréhender.

Si, dans la théorie des acuponcteurs, les 12 méridiens principaux transportent l’énergie nourricière (rong) vers les organes et les tissus des 12 fonctions respectives, les huit méridiens curieux transportent, de leur côté, l’énergie essentielle (Jing) en nourrissant plus particulièrement les viscères « curieux » ou « nobles » : cerveau, moelle épinière, glandes endocrines, moelle osseuse…

Les deux séries d’exercices présentées sont complémentaires.

Les étirements des méridiens se combinent avec les postures statiques qui fortifient l’énergie essentielle et la font circuler……………à suivre

Inscription Cours

  • Veuillez bien indiquer votre adresse e-mail et un numéro de téléphone afin que nous puissions vous recontacter.
 

Verification

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WC Captcha 11 + = 15